Licence professionnelle

Mention : Industries pharmaceutiques, cosmétologiques et de santé : gestion, production et valorisation

Itinéraires :
— Analyses physico-chimiques
— Biotechnologies
— Assurance Qualité Industrielle

Organisme et établissements d’enseignement impliqués
— l’AFI24, organisme gestionnaire de Centres de Formation d’Apprentis
— l’École Technique Supérieure du Laboratoire (ETSL)
— la Faculté de Pharmacie de Paris de l’université Paris Descartes


Responsables et contacts

— Responsable : Nicolas Auzeil (Faculté de Pharmacie de Paris)
— Contact (responsable pour l’itinéraire AQI) : Valérie Hoffart (Faculté de Pharmacie de Paris)
— Contact pour l’ETSL et l’AFI24 : Isabelle Loiseau (ETSL) (Tél. : 01-45-83-47-64)


Inscription

— Inscription en ligne depuis le site de l’AFI24


Organisation générale

La licence professionnelle IPCS est une formation en alternance. Elle comporte 510 h d’enseignements qui se répartissent en 3 UE de tronc commun et 4 UE spécifiques à chaque parcours. Elle offre également l’opportunité d’effectuer un stage d’apprentissage de 33 semaines en entreprise ou dans un établissement public.

Suivant l’itinéraire choisi, l’alternance est organisée en 2 ou 3 périodes sur votre lieu de stage (4 à 7 semaines chacune) alternant avec 3 périodes d’enseignement (4 à 8 semaines chacune). La dernière période se déroule sur le lieu de stage et se déploie sur 19 semaines.

Ce rythme d’alternance permet à l’étudiant d’appliquer immédiatement les connaissances théoriques acquises aux missions qui lui sont confiées dans le cadre du stage d’apprentissage et ainsi d’accroître rapidement et efficacement ses compétences professionnelles.

Durant sa formation, l’étudiant(e) est salarié(e) et rémunéré(e) en accord avec la réglementation en vigueur au moment de la signature de votre contrat.


Insertion professionnelle

Les titulaires de ce diplôme peuvent exercer leur activité en analyses physico-chimiques, en biotechnologie et en management de la qualité, dans les domaines du contrôle qualité, de l’assurance qualité et de la recherche et développement. Ils occupent généralement la fonction de technicien supérieur et d’assistant ingénieur au sein de PMI, PME et de grands groupes ainsi que dans les organismes publics ou privés de recherche. Sont principalement visés, les secteurs pharmaceutique, cosmétique, agroalimentaire, biotechnologique, chimique, de l’énergie et de l’environnement.


Contenu de la formation

Unités d’enseignement communes au semestre 1 :
— UE 1 : Outils numériques, statistiques, veille scientifique (69 h)
— UE 2 : Qualité, sécurité, environnement (39 h)
— UE 3a* : Bases toxicologique, pharmacocinétique et analytique (31 h) ou
— UE 3b** : Gestion de projet (30 h)
— UE 17 : Projet tutoré (210 h)

* Spécifique aux itinéraires APC et Biotechnologie
** Spécifique à l’itinéraire AQI

Unités d’enseignement communes au semestre 2 :
— UE 18 : Stage en apprentissage, rapport et soutenance (560 h)

Unités d’enseignements spécifiques à l’itinéraire “Analyses physico-chimiques” :
— UE 4 : Cosmétologie (64 h) (semestre 1)
— UE 7 : Infrarouge et résonance magnétique nucléaire (81 h) (semestre 1)
— UE 5 : CLHP et CCM (143 h) (semestre 2)
— UE 6 : CPG, CPG-SM et électrophorèse capillaire (88 h) (semestre 2)

Unités d’enseignements spécifiques à l’itinéraire “Assurance qualité” :
— UE 14 : Système de management de la qualité (130 h) (semestre 1)
— UE 15 : Production industrielle, suivi et maîtrise qualité (79 h) (semestre 1)
— UE 13 : Outils de professionnalisation (63 h) (semestre 2)
— UE 16a : Qualité pharmaceutique et d’autres produits industriels (107 h) ou
— UE 16b : Qualité dans l’industrie et les services (107 h) (semestre 2)

Unités d’enseignements spécifiques à l’itinéraire “Biotechnologie” :
— UE 4 : Cosmétologie (60 h) (semestre 1)
— UE 8 : Culture cellulaire (50,5 h) (semestre 1)
— UE 10 : Contrôles microbiologiques – Radioprotection (42 h) (semestre 1)
— UE 9 : Biologie moléculaire – Immunologie (124,5 h) (semestre 2)
— UE 12 : Pharmacologie, pharmacocinétique et toxicologie (34 h) (semestre 2)

Programme détaillé des UE des trois itinéraires en téléchargement (pdf)

Licence Sciences pour la santé

L’Université Paris Descartes développe l’originalité de ses formations en tirant parti de la collaboration entre scientifiques, médecins, odontologistes et pharmaciens afin de déboucher sur des créneaux professionnels demandeurs dans les domaines des sciences, de la santé et du médicament, et attirer des étudiants particulièrement motivés par l’interface sciences fondamentales – sciences de la santé.

Le programme de cette mention « sciences pour la santé » est construit dans la perspective d’un approfondissement des connaissances disciplinaires, avec le souci constant de l’interface, et une orientation progressive vers 4 parcours principaux dans le domaine de la chimie, de la biochimie, de la biologie ou de la physique.

Cette licence de sciences pour la santé est déclinée avec une option facultative « enseignement » qui permet de préparer le master d’enseignement (professeur des écoles ou conseiller principal d’éducation), et deux options professionnelles : « SANTE : Instrumentation et maintenance biomédicales ou Statistique et informatique décisionnelles pour la santé », « Industries chimiques et pharmaceutiques : analyses physicochimiques ou biotechnologie ou développement du médicament ».

Cette formation à l’interface des Sciences du Vivant offre en particulier aux diplômés la possibilité d’accéder aux différents Masters (recherche ou professionnel) dans le domaine Sciences, technologies, santé de Paris Descartes (mention « Bioingénierie », « Chimie », « Toxicologie », « Sciences Cognitives », « Ingénierie du Vivant et Ergonomie » ou « Biologie Cellulaire, Physiologie et Pathologie ») ou aux Masters en co-habilitation avec Paris Diderot.

 

Pour en savoir plus