Le Conseil de gestion de la Faculté de Pharmacie de Paris réuni en formation plénière le mardi 28 juin 2022, a procédé à l’élection du Doyen de l’UFR Pharmacie pour le décanat 2022-2027.

Le Professeur Jean-Louis BEAUDEUX est réélu Doyen de l’UFR de Pharmacie.

Pr Jean-Louis Beaudeux, réélu Doyen de la Faculté de Pharmacie de Paris.

© Faculté de Pharmacie de Paris

2022-2027 : 5 ans pour réussir les projets Formation et Recherche de la Faculté de Pharmacie

Entretien avec le Doyen Jean-Louis BEAUDEUX

Les années que nous venons de traverser ont été denses et complexes, pour l’exercice professionnel des personnels de la Faculté et la formation universitaire des étudiant(e)s, ainsi qu’à titre personnel pour chacun d’entre nous par les conditions sanitaires imposées par la COVID. Avec l’aide de toutes et tous, les engagements ont néanmoins pu être tenus : concrétisation de projets pédagogiques et de recherche, progression dans le cursus des études, gestion de la Faculté…

La fusion des universités, la création de la Faculté de Santé, le positionnement de l’UFR dans ce nouvel environnement ont demandé des efforts d’adaptation. Les positions de la Faculté de Pharmacie par rapport à cette nouvelle organisation universitaire ont été respectées et n’ont pas altéré notre dynamique de fonctionnement. Nous avons su participer activement et positivement aux instances de la Faculté de santé, faire valoir la qualité de notre mode de fonctionnement et de nos atouts, qui font de nous un exemple en de nombreux points pour la construction de la Faculté de santé.

Le Conseil de gestion de la Faculté de Pharmacie, réuni en séance plénière extraordinaire mardi 28 juin 2022, m’a fait l’honneur de me reconduire pour 5 ans dans les fonctions de Doyen de la Faculté. Il s’agit pour moi de poursuivre l’accompagnement de notre Faculté dans les projets en cours de réalisation, dans un élan de modernité de nos pratiques de fonctionnement et de gouvernance.

 

Une structuration thématique et organisationnelle de la recherche concertée et aboutie

La recherche scientifique et médicale de la Faculté est actuellement en pleine reconfiguration. Le conseil scientifique externe (Scientific Advisory Board – SAB) mis en place par l’Université réexaminera l’avancement de notre réflexion dans quelques mois. Nous devrons proposer aux EPST (Inserm, CNRS, IRD…) un projet de recherche intégratif des différentes thématiques du site et conforme aux recommandations faites lors de son premier passage fin 2021. Ce projet est fondamental pour l’avenir car l’avis du SAB sera le socle des décisions de l’HCERES et des EPST quant à nos labellisations institutionnelles pour le quinquennat 2025-2029. C’est donc dès maintenant qu’il faut organiser et structurer notre projet, dans le respect de toutes les unités/équipes qui veulent y participer et le nourrir de leur expertise et qualités scientifiques.

Le principe de 4 axes thématiques de recherche chacun constitué d’une unité de recherche mono- ou pluri-labellisée, d’une UMS regroupant les plateformes technologiques du site et d’une coordination collégiale, est la base de la structuration à venir. La définition des équipes constitutives des unités, leur thème de recherche et la coordination, lisibilité et visibilité de l’ensemble est un défi des prochains mois, que je porterai avec les directeurs d’unités de recherche.

 

La préparation et l’installation des nouveaux diplômes scientifiques et paramédicaux

Les dernières années ont modifié notablement l’offre pédagogique de la Faculté de pharmacie, en complément des cursus pharmaceutiques et scientifiques déjà existants :

  • création de parcours en alternance dans la licence professionnelle « Industries pharmaceutique, cosmétologiques et de santé » et dans les M2 « Sciences du médicament » et « THERV »,
  • accompagnement de la réforme PASS/LAS,
  • création du nouveau parcours L2+L3 de la LAS « Sciences interdisciplinaires appliquées à la santé  – SIAS /LMS», et du DEUST « Préparateur / technicien en pharmacie ».

Je suis conscient d’avoir demandé de gros efforts pour ces créations d’enseignements nouveaux, surtout en pleine pandémie COVID. Il s’agissait de saisir une opportunité, pour la Faculté de Pharmacie de Paris, de développer notre offre de formation.

Hormis la construction à venir du niveau L1 SIAS/LMS, l’heure n’est plus à augmenter notre offre pédagogique (les diplômes nouveaux sont maintenant ancrés dans notre offre de formation), mais à consolider l’existant, en termes de programmes, d’innovations pédagogiques, d’actualisation permanente des enseignements. C’est d’ailleurs l’occasion de poursuivre la modernisation déjà bien engagée de notre pédagogie, en accompagnant les réformes du 3e cycle (R3C), du 2e cycle (R2C) et du 1er cycle (R1C), caractérisées par une approche « acquisition de compétences » systématisée, qui nous aidera à atteindre des objectifs déjà entrepris ces dernières années, par exemple :

  • favoriser l’acquisition de méthodes/connaissances utiles plutôt qu’un savoir encyclopédique rapidement obsolète,
  • continuer à promouvoir les formations d’excellence, les doubles cursus, les parcours permettant l’accès à de nouveaux métiers du pharmacien (e-santé, innovation, entrepreneuriat) et les échanges internationaux (étudiants, IATSS, enseignants-chercheurs).

La poursuite des rénovations immobilières et le plan Campus 2-2022

Les investissements universitaires et surtout les ressources propres de la Faculté de pharmacie auxquelles vous contribuez à récolter chaque année ont permis de multiples réhabilitations immobilières, parmi lesquelles on peut citer la création de 10 salles d’enseignement, de nouveaux locaux pour les personnels (service informatique, TICE, secrétaires pédagogiques…) et les étudiants (kiosque, espace PHI dédié aux startups, Junior Entreprise étudiantes et travaux d’étudiants en groupes, local de répétition Pharm’Asso Studio…). Par ailleurs, différentes rénovations de locaux ont également été réalisées : Salons du Doyen, Salle des Actes, accès bibliothèque, toilettes… souvent associées à une mise en sécurité des locaux. Il nous faut poursuivre ces rénovations / réhabilitations de locaux, de façon coordonnée et concertée avec les utilisateurs : personnels enseignants-chercheurs, techniques et administratifs et étudiants.

Comme vous le savez, la phase 2 du plan Campus a très récemment dû être revue, en raison d’avis défavorables de la part de la Ville de Paris pour la construction d’un nouveau bâtiment. La rénovation totale du pavillon de l’Horloge (aile 700) est programmée (livraison prévue fin 2027). Un grand chantier s’ouvre donc à nous : il conviendra en effet prévoir et coordonner la libération de ces locaux à rénover sans dégrader ni les conditions d’enseignement, qui devront néanmoins être adaptées, ni les conditions de la recherche, en tenant compte des repositionnements temporaires ou définitifs d’activité qui sont à prévoir et à organiser. Avec l’aide et les idées de toutes et tous, des opérations préalables, connexes à la rénovation du pavillon de l’horloge, devront être programmées dès 2022-2023, afin de préparer sereinement la période d’indisponibilité de l’aile 700.

 

La Vie de la Faculté : gouvernance, qualité de vie au travail, vie étudiante

A l’image des cinq dernières années, je souhaite poursuivre une gouvernance de la Faculté de pharmacie volontariste, dans un esprit d’action et de modernité, constructive et apaisée dans le respect de tous. En tant que Doyen, je serai le responsable de cette gouvernance, des décisions et arbitrages pris pour assurer l’orientation stratégique et le développement de projets de la Faculté dans toutes ses missions (gestion des ressources humaines, des finances, politique immobilière, communication interne et externe…). Les Conseils (de gestion, scientifique local, pédagogique) auront toutes leurs prérogatives actuelles d’orientation des décisions décanales. Comme il en a été jusqu’à présent, je continuerai de travailler avec une équipe de direction, jeune, dynamique et expérimentée.

La qualité de vie au travail est un aspect essentiel pour le bien-être professionnel et la stabilité des personnels en poste, à la fois pour les IATSS et les enseignants-chercheurs. Je souhaite que la prévention du mal-être et des situations physiquement ou psychologiquement fragilisantes soit une démarche systématique pour l’ensemble des acteurs.

Il en est de même pour le Corps des étudiants, lui aussi malmené par les restrictions sanitaires et sociales des deux dernières années. La vie associative étudiante au sein de la Faculté est un élément de cohésion, d’engagement collectif, pour un développement personnel ou une démarche altruiste, que la Faculté promeut au quotidien. Je souhaite pérenniser cette démarche et cette aide pour les années à venir.

Pour réaliser tous ces projets, il est nécessaire de mobiliser tous les acteurs de la Vie de la Faculté et recueillir leur assentiment. Il s’agit donc de réussir ensemble les transformations déjà engagées et construire le cadre de travail et les activités (enseignement, recherche, administration) de notre maison commune. Je sais que je peux compter sur vous pour réussir les projets des cinq prochaines années.

À lire aussi

Cérémonie de remise des diplômes 2022

Cérémonie de remise des diplômes 2022

La cérémonie de remise des diplômes 2022 a eu lieu le 21 juin à la Faculté de Pharmacie de Paris. Monsieur Erik Orsenna, de l'Académie française, ambassadeur de l'Institut Pasteur, était de la parrain de la promotion. Félicitations à tous les récipiendaires du Diplôme...

Restauration des peintures de Charles Dufresne

Restauration des peintures de Charles Dufresne

Le Hall des étudiants de la Faculté de Pharmacie de Paris accueille depuis le 14 mars 2022 les restauratrices de l’atelier de Marion Boyer pour un projet de grande ampleur : la restauration des 4 œuvres picturales de Charles Dufresne. Les restauratrices de l'atelier...