Le jardin botanique

Le jardin botanique, créé par Léon Guignard, a vu le jour en 1884. Sa vocation première est de faire connaître aux futurs pharmaciens les plantes importantes pour la thérapeutique.
Tout en s’adaptant à l’évolution des études, il a conservé son charme du 19e siècle.

Pour les demandes de visites guidées : jardin.botanique.pharma@u-paris.fr

© Faculté de Pharmacie de Paris

Historique

Les plantes ont fourni et fournissent encore aujourd’hui une grande partie des médicaments utilisés en thérapeutique. Les plantes dites médicinales sont à l’origine de la pharmacie et la nécessité de disposer d’un jardin botanique pour la formation des pharmaciens s’est donc imposée depuis longtemps.

Héritier du jardin des simples, le premier jardin botanique a été créé en 1628 à l’École de Pharmacie de Paris située rue de l’arbalète. Le jardin actuel date de l’installation de l’École Supérieure de Pharmacie sur les terres du couvent des Chartreux en 1882.

L’organisation a été confiée au Professeur Léon Guignard qui a privilégié les plates-bandes pour présenter les différentes espèces végétales.
Le jardin botanique comporte alors une surface d’environ 8000 m2 avec des bassins pour accueillir les plantes aquatiques, des serres pour recevoir les plantes tropicales d’intérêt que des botanistes aventureux avaient fait connaître ainsi qu’une zone de conifères.
Les serres provenant des ateliers de Gustave Eiffel occupaient une surface initiale de 540 m2.

De 1882 à 1964, le jardin conserve quasiment sa physionomie initiale, avec juste une petite amputation due à la construction du pavillon de botanique. Entre 1964 et 1967, la construction de nouveaux bâtiments réduit la surface du jardin à moins de 4000 m2 qui est la surface actuelle. Les serres ont également été réduites de moitié. Ces dernières ont été rénovées à l’identique en 2000-2001 et le jardin est continuellement restructuré avec la mise en place d’une classification botanique moderne et l’introduction ou le renouvellement d’espèces végétales d’intérêt pour l’enseignement ou la recherche.

Contexte

L’objectif principal du jardin est d’assurer une fonction pédagogique pour les étudiants en pharmacie en les formant in situ à la connaissance des plantes utilisées en pharmacie et donc à la botanique.

Parmi les plantes médicinales permettant d’isoler des principes actifs de médicaments beaucoup sont toxiques comme la Digitale ou l’If. De plus, beaucoup de plantes toxiques sont présentes dans les jardins publics ou chez les pépiniéristes et doivent donc être bien connues des pharmaciens afin qu’ils puissent informer le public avec lequel ils seront en contact.
Les serres permettent de disposer de ” collections ” (cactées, fougères, plantes tropicales) et de plantes médicinales nécessitant des conditions de cultures particulières.

Aujourd’hui le jardin est divisé en plusieurs zones incluant des plates-bandes suivant la systématique botanique et des plates-bandes thématiques : plantes toxiques, plantes médicinales, plantes aromatiques ou à parfum, quelques arbres remarquables sont également présents dans le jardin.

 

Visites du jardin

Du printemps à l’automne, des visites commentées du jardin, en petit groupe, sont proposées par des enseignants du service de Pharmacognosie et Biologie Végétale. Il est indispensable de faire une demande au moins 15 jours à l’avance via l’adresse: jardin.botanique.pharma@u-paris.fr.

Les dates de visite sont proposées en fonction des impératifs du service et des demandes reçues.
Une participation financière est requise.

 

Découvrez notre jardin botanique en été

À lire aussi

Un côlon géant à la Faculté de Pharmacie de Paris

Un côlon géant à la Faculté de Pharmacie de Paris

Pour sensibiliser les futurs pharmaciens sur l’importance du dépistage du cancer colorectal, la Ligue contre le cancer organise le « Côlon Tour » dans 16 facultés de pharmacie de France. L'association étudiante CEPP a organisé la venue d'un côlon géant à...