Transferts étudiants en pharmacie (France et UE)

Il existe des possibilités de transfert de dossier entre facultés de pharmacie pour les étudiants en cours d’études pharmaceutiques en France ou dans un pays de l’UE. Il convient pour cela de vous rapprocher de votre gestionnaire du service scolarité.

© Faculté de Pharmacie de Paris/CPU

Les transferts sont possibles en fin de premier cycle c’est à dire à la fin de la 3e année correspondant à la validation du Diplôme de Formation Générale en Sciences Pharmaceutiques.

Les dossiers de candidature doivent être transmis pour le 31 mai au plus tard sur l’adresse mail : transfert.pharma@u-paris.fr

Le dossier de candidature est constitué des pièces suivantes :

Pour les étudiants UE:

  • Formulaire de demande
  • Pièce d’identité (CNI ou passeport)
  • Lettre de motivation (en français)
  • CV (en français)
  • Relevé de notes du baccalauréat et de toutes les années d’enseignement supérieur (incluant le nombre de premières années en Santé faites en France le cas échéant)
  • Diplôme du 1er cycle des études de pharmacie (authentifié) à fournir avant le 1er septembre de l’année en cours
  • Attestation d’un niveau C1 (CECRL) en langue française (pour les candidats non francophones)
  • Programme du 1er cycle des études de pharmacie de la faculté d’origine
  • Tout document permettant de valoriser le dossier/justifier la demande (en français)

Pour les transferts intra UFR France:

  • Le formulaire de transfert
  • Relevés de notes
  • Lettre de motivation avec les justificatifs permettant d’apprécier la situation personnelle du candidat
  • Curriculum vitae

Les dossiers seront examinés au mois de juin par une commission pédagogique qui vous donnera une décision favorable ou défavorable pour votre poursuite des études pharmaceutiques dans notre unité de formation et de recherche.

L’accord de transfert est donné sous condition de validation de l’année en cours.

Textes règlementaires

Article 2 du décret 2019-11252 du 04 novembre 2019 relatif à l’accès aux formations de médecine, de pharmacie, d’odontologie et de maïeutique

Art. R. 631-21-1.-Des étudiants ayant validé en France le premier cycle des formations de médecine, de pharmacie, d’odontologie et de maïeutique dans une université peuvent être admis à poursuivre en deuxième cycle dans une autre université sur décision du président de l’université d’accueil après avis du directeur de l’unité de formation et de recherche de médecine, de pharmacie, d’odontologie, ou de la structure de formation en maïeutique ou de la composante qui assure ces formations au sens de l’article L. 713-4. Cette possibilité d’admission est accordée en priorité aux étudiants ayant été dans l’obligation de changer de domicile pour des raisons familiales.
« Des étudiants justifiant de grades, titres ou diplômes validés dans un Etat membre de l’Union européenne, dans un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen, dans la Confédération suisse ou la Principauté d’Andorre et permettant d’attester de l’acquisition de compétences et connaissances comparables à celles acquises en premier cycle des formations de médecine, de pharmacie, d’odontologie et de maïeutique en France peuvent être admis à poursuivre leurs études en deuxième cycle de ces mêmes formations en France sur décision du président de l’université d’accueil après avis du directeur de l’unité de formation et de recherche de médecine, de pharmacie, d’odontologie, de la structure de formation en maïeutique ou de la composante qui assure ces formations au sens de l’article L. 713-4.
« Ces deux catégories d’admissions cumulées ne peuvent excéder un nombre d’étudiants supérieur à un pourcentage des admissions en première année de deuxième cycle des formations de médecine, de pharmacie, d’odontologie et de maïeutique fixé par arrêté des ministres en charges de l’enseignement supérieur et de la santé. »

À lire aussi

Un côlon géant à la Faculté de Pharmacie de Paris

Un côlon géant à la Faculté de Pharmacie de Paris

Pour sensibiliser les futurs pharmaciens sur l’importance du dépistage du cancer colorectal, la Ligue contre le cancer organise le « Côlon Tour » dans 16 facultés de pharmacie de France. L'association étudiante CEPP a organisé la venue d'un côlon géant à...